ufr sciences humaines & arts

33 (0)3 87 31 56 38
Ile du Saulcy
BP 30309
57006 METZ cedex 1
tel: 33 (0)3 87 31 56 38
contact

Le logo vous ramène à l'accueil


----------------------------------------

image

----------------------------------------

Accueil

Présentation et contenu de la formation

Vie de la formation : Actualités et Anciens étudiants

Plans d'accès

Plan du site

Documents utiles

PRÉSENTATION

1. Pourquoi ce master ?

a. L’entrée en vigueur du master

    L’entrée en vigueur de celui-ci a été encouragée par les nombreuses transformations institutionnelles, organisationnelles et professionnelles de ces dernières années. En effet, le champ de l’action sociale a été touché par la déconcentration et la décentralisation initiées en 1984. Suite à cette importante restructuration du secteur, la MST CERPII , Maitrise de Sciences et Techniques « Conception et Réalisation de Projets d’Intervention et d’Innovation », avait été mise en place et a permis durant plus de 10 ans, de former de nombreux cadres en Lorraine à raison d’une quinzaine par année de formation.

Ces restructurations se sont accompagnées d’une redéfinition des logiques et des formes d’intervention sociale.
Cette intervention se veut désormais plus « globale » et « territorialisée », plus « participative » et même implicative et « mobilisatrice ». De ce fait, elle procède par la mise en réseau et la coordination d’intervenants d’horizons divers, des collectivités territoriales, des usagers, des associations….
  

b. Les conséquences des transformations du secteur

    Ces transformations ont touchées tous les professionnels, du secteur social, médico social et sanitaire.

Ce sont les manières de faire et de fabriquer les politiques qui se sont modifiées en même temps que leur mode de légitimation et les manières de les réaliser ; de les traduire et mettre en forme.

Les professionnels doivent ainsi faire preuve de leur capacité à travailler en réseau, dans le cadre de dispositifs en coordination ; il leur faut prendre en compte que l’usager (ou sa famille) se doit d’être placé « au cœur du dispositif » ; ils doivent de plus en plus mettre en œuvre des logiques d’innovation, celles-ci devenant mêmes autant de vitrines institutionnelles.
Dans ce cadre, les compétences attendues par les employeurs ont changé.  Il s’agit tout à la fois d’assurer la traduction des politiques publiques et de les mettre en forme de manière pratique, par l’élaboration de projets.

Nous assistons à un besoin de réactivité grandissant. Ainsi, les organisations ont des besoins accrus sur des profils de cadres managers et de cadres développeurs. Ces derniers sont considérés comme l’image de structure innovante et réactive. Ils accordent une importance particulière aux demandes de l’environnement institutionnel. Ils ne sont pas centrés sur le fonctionnement interne comme le serait le cadre de proximité. Ils incarnent des missions de développement, de représentation et de promotion de l’organisation.

2. Origines de la formation

Le champ de l’action sociale est touché par de nombreuses transformations organisationnelles, institutionnelles et professionnelles, en particulier depuis la  déconcentration et la décentralisation initiées en 1984. Celles-ci correspondent à une re-définition des compétences entre l’État et les collectivités locales.
Au regard de ces mutations, l’intervention sociale se doit d’être tout à la fois plus « globale » et « territorialisée », plus participative ou même « implicative » (mobilisatrice).

C’est donc bien les manières de faire et de fabriquer les politiques qui se sont transformées en même temps que leur mode de légitimation et les manières de les réaliser, de les traduire et les mettre en forme. Il s’agit désormais pour les professionnels de comprendre l’esprit de la loi pour la mettre en forme plus que de la suivre à la lettre. Ces derniers doivent ainsi faire preuve d’une capacité à travailler en réseau, dans le cadre de dispositifs en coordination; la mise en œuvre des logiques d’innovation est primordiale.

Dans ce cadre, le vocabulaire de l’expertise est le plus utilisé pour décrire les pratiques professionnelles, celle-ci étant définie comme la capacité à mobiliser des connaissances, des compétences et des outils en fonction des situations considérées comme plus variées et complexes, afin de placer l’usager (ou sa famille) « au cœur du dispositif » d’intervention.

Pour prendre en compte ces transformations mais également  l’harmonisation européenne des diplômes de l’enseignement supérieur, le département de Sociologie de l’université Paul Verlaine a substitué sa Maîtrise des Sciences et Techniques « Conception et Réalisation de Projets d’Intervention et d’Innovation » (MST CERPII), et a mis en place le master professionnel spécialité « Ingénierie des Politiques Publiques et Sociales ».

Cette nouvelle spécialité, ainsi reconnue comme un diplôme de niveau I, n'a de cesse d'adapter son contenu aux évolutions du cadre institutionnel et des pratiques professionnelles régissant le secteur social, sanitaire et médico social.


RETOUR

Université de Lorraine | 03 54 50 54 00 | 34 cours Léopold - CS 25233 - 54 052 Nancy cedex | mentions légales